Historique des lieux

L’histoire du bâtiment remonte aux années 1870 quand les religieuses de Sainte Ursule fondèrent un pensionnat destiné à l’éducation des jeunes filles. Elles s’établirent au 104 de la rue des Docks actuellement rue Marcel Tribut à Tours.

Le pensionnat fut composé d’un bâtiment principal avec sa cour d’honneur et d’une chapelle où Lobin y posa les vitraux en 1877.

En 1901 l’école fut fermée et mise en vente. Des généreux bienfaiteurs ont racheté les bâtiments. L’année suivante, l’abbé Biet, curé de l’église du Sacré Cœur, a œuvré pour une réouverture de l’école. Il lui a fallu trouver une directrice susceptible de poursuivre l’œuvre de départ.

Le pensionnat rouvrit ses portes sous le nom de « Ecole Maintenon ». A cette époque, les filles de 12 ans obtinrent le certificat d’étude et celles de seize ans le brevet élémentaire.

 

En 1914, la première guerre mondiale éclata et une partie de l’école recevait, en cantonnement, des réservistes. La chapelle servait alors de salle de classe pour s’adapter aux circonstances.

Au bout de quelques années, après la fin de la guerre, la place vint à manquer à Maintenon. Certains élèves se dirigèrent alors vers l’école rue Bernard Palissy, actuellement « La Providence ».

Le nombre d’élèves étaient en constante croissance et en 1933, 7 nouvelles classes furent construites rue JJ. Noirmant.

L’école Maintenon est devenue sous contrat d’association avec l’état en 1977.

L’établissement poursuit son agrandissement avec la construction en 2019 d’un self et d’une nouvelle aile. Aujourd’hui, l’établissement accueille 7 classes de primaire et 12 classes de collège.

 Fusion de 2 établissements

La collaboration depuis bientôt 100 ans entre Maintenon et La Providence conduit aujourd’hui à la fusion des 2 établissements. L’année 2020- 2021 sera la consécration et l’aboutissement de ce travail d’ensemble. Tous les élèves des deux établissements seront réunis sur le site au 104 rue Marcel Tribut de la maternelle jusqu’en troisième.

Un changement logique de nom s’imposait. Nous l’avons voulu inscrit dans l’histoire de ce lieu et dans son quartier. Le Sacré Cœur vient tout naturellement donner sens au nom de ce nouvel ensemble scolaire.

Une école nouvelle dans l’ensemble scolaire

La Sacré Cœur avec son école et son collège s’agrandissent avec l’accueil de l’école de la Sainte Famille (anciennement Sainte Marguerite) située à Beaujardin.

L’ensemble scolaire sera ainsi composé de 2 écoles et d’un collège. Sainte Marguerite faisait partie du réseau de Maintenon et géographiquement y est proche. C’est tout naturellement, ensemble, et par la volonté du diocèse, que nous formerons le Sacré Cœur.

Nullam venenatis Phasellus id dolor lectus dictum ut mattis eleifend